forum bmw bmteam bm teamFORUM BMW E30 E34 E36 E39 E46 E60 E90 E92 E93 F10 F30
 
AccueilPortailS'enregistrerMembresVidéoRechercherConnexionFAQGroupes

Partagez | 
 

 Histoire De La BMW Série 3 E21

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Makaveli
Administrateur
Administrateur
avatar

Prénom : Anthony
Age : 34
Ville : Angers
Voiture : 323CI E46 Cab
Inscription : 13/12/2006
Messages : 3433

MessageSujet: Histoire De La BMW Série 3 E21   Lun 6 Fév 2012 - 23:24

HISTOIRE DE LA SÉRIE 3 E21
( Première génération )



-Remplaçante de la 2002:

La nouvelle Série 3 fut dévoilée en 1975, sous le code E21. Elle est venue remplacer les berlines deux portes présentées 9 années auparavant, la célèbre série '02 (1502, 1602, 1802, 2002). Il s'agissait de berlines de taille relativement réduite et qui reprenait les lignes inaugurées il y a peu avec la Série 5 E12. A son lancement la E21 repris les mécaniques de sa devancière, des moteurs quatre cylindres en ligne performants et fiables dont la réputation n'était plus à faire. En 1.6 litres, 1.8 litres et 2.0 litres, elles étaient plus puissantes qu'auparavant : 316 de 90 ch, 318 de 98 ch et 320 de 109 ch. Cependant, cette nouvelle BMW était moins performante que la série '02 à cause de son poids en hausse. Les trains roulants et le freinage ayant tout de même progressé, la nouvelle Série 3 présentait des aptitudes supérieures à celles de son aînée. A la fin de l'année 1975 arriva la version sportive de la gamme E21 : la 320i. Elle était dotée d'un système d'injection mécanique portant la puissance du bloc quatre cylindres à 125ch. Seule la 320 et la 320i disposaient des doubles optiques.

La finition et la qualité de construction firent la force de cette berline compacte. Le moteur est très souple et sa consommation est réduite. La chambre de combustion et le sommet des pistons furent amélioré par rapport aux moteurs des '02. L'ancien moteur fut équipé aussi d'une nouvelle culasse de façon à ce que, grâce au nouveau carburateur et à un taux de compression légèrement abaissé, il puisse fonctionner à l'essence ordinaire, avec des performances malgré tout améliorées. Seule la version à injection exigeait du super carburant à indice d'octane élevé, comme le super avec beaucoup de plomb qui existait avant la crise du pétrole. Toutefois un nouveau système d'injection fut monté, à la place du système mécanique Kugelfischer, dont le nom est K-Jetronic, qui mesure la quantité d'air admis ; son entretien est par ailleurs beaucoup plus simple et son fonctionnement, plus satisfaisant.




-De nombreuses innovations:

Le système de freinage par disque à l'avant et tambours à l'arrière fut complètement revu. La dimension des plaquettes de freins à disques a été augmentée par rapport aux 2002. En conséquence l'usure des disques était moins rapide et les changements de plaquettes moins fréquents. Un dispositif d'assistance au freinage du nom de Mastervac, était également monté pour les freins avant, alors qu'un dispositif de limitation de freinage lié à la pédale de frein empêchait un surfreinage en cas de nécessité.

La résistance de la carrosserie à un impact fut notablement renforcée, en raison d'une structure complète en acier. A nouveau le principe d'un compartiment passager indestructible fut suivi, de même que l'idée des parties déformables à l'avant et à l'arrière pour absorber les chocs. A l'arrière, par exemple, 70 cm de longueur peuvent être écrasés sans trop de problème car le réservoir d'essence est situé derrière la banquette des passagers dans une position où il est protégé des chocs. Extérieurement la voiture a adoptée une nouvelle ligne, élégante, avec sa carrosserie un peu anguleuse et les doubles optiques de phares intégrés pour aux versions 320 et 320i. Toutefois, la calandre caractéristique des BMW a été conservée.


-L'arrivée du six cylindres:

En 1977 BMW équipa les Séries 3 E21 de moteurs à six cylindres en ligne d'une conception totalement nouvelle. Leur cylindrée était comprise entre celle des anciens quatre cylindres déjà présents sur la Série 3 et les plus gros six cylindres qui équipaient la Série 5 E12. Les performances firent un bon en avant. En même temps le bruit intérieur a été considérablement réduit, tant au ralenti qu'à plein régime. En 1977 les six cylindres avaient une part de 33 % de la production de BMW, en 1978 ils avaient 61 % et en 1979, 67 %. Sur le plan technique, le but poursuivi par les nouveaux moteurs six cylindres était le suivant : fonctionnement doux à tous les régimes, moteur léger, souple, nerveux et en même temps économique. Les modèles 320 reçoivent donc le nouveau moteur six cylindres de 2 litres à la place de l'ancien quatre cylindres de même cylindrée. La puissance passa à 122 ch. Cette auto est généralement appelée 320/6 pour l'identifier par rapport à la 320 quatre cylindres. Parallèlement, un autre six cylindres de 2.3 litres est créé, équipé du dispositif d'injection d'essence Jetronic, la 323i est née. Destinée à prendre la relève de la 320i, elle joue fièrement le rôle de sportive de la gamme. Forte de ses 143 ch, la 2002 Tii a enfin trouvé une digne descendante.




-M20, un bloc très performant:

Toute l'expérience acquise avec les gros six cylindres (génération M30) fut utilisée pour développer le nouveau six cylindres 2 et 2.3 litres (génération M20) qui équipa les Série 3 E21. Pour des raisons de rigidité, le vilebrequin était monté sur 7 paliers et disposait de 12 contrepoids d'équilibrage. Le moteur était équipé d'amortisseurs de vibration qui donnait un fonctionnement particulièrement doux. Si on en croit les techniciens de l'usine ce résultat n'aurait pu être atteint ni avec un 5 cylindres ni avec un V6. Les nouveaux moteurs fonctionnaient au super, pour améliorer encore leur rendement. Le châssis fut adapté à la puissance accrue du moteur par de nouveaux réglages de la suspension et de l'amortissement. Au surplus le rapport de pont avait été augmenté de façon à ce que le moteur tourne moins vite à vitesse égale. En plus de trains avant et arrière renforcés, la 323i était équipée de freins arrières à disque. Les pneus de ces nouveaux modèles ont été élargis pour s'adapter aux meilleures performances et la capacité du coffre a également été accrue. Bien que les puissances soient passées de 109 à 122 ch pour la 320, de 125 à 143 pour la 320i (devenue 323i), la consommation a été réduite jusqu'à une moyenne de 9.2/10.3 litres aux 100 km. La tendance vers des modèles de plus petite cylindrée se confirmant, BMW a créé des 6 cylindres de capacité plus réduite, les plus petits de ce type sur le marché, afin de parcourir de grandes distances à vitesses élevées en toute sécurité.




-Evolutions:

En 1977 le carrossier allemand BAUR commercialise une version découvrable de la BMW Série 3 E21:




En 1979, la E21 fut légèrement restylée : les rétroviseurs chromés furent remplacés par des modèles en plastique noir et un nouveau tableau de bord fit apparition. Sur les versions 6 cylindres, il était monté une horloge digitale en bas du compte-tours. Dotée d'une forte personnalité, de bonnes performances et d'une sonorité exceptionnelle, les modèles 6 cylindres ont permis de tirer la gamme vers le haut. En 1980 la 318i de 105ch remplaça la 318. La 316 récupéra le moteur de la 318 et annonçait donc désormais 90ch. La même année fut proposée la nouvelle boite de vitesse 5 rapports dite "économique". En 1981, la 315 fut lancée, version plus "dépouillée" et moins chère. Elle n'avait pas de chrome autours des vitres et développait seulement 75ch. La carrière de la E21 se termina en 1982, année où fut présenté la nouvelle série 3 E30, qui fut disponible en 1983. Seule la 315 est restée en vente jusque fin 1983.


-La E21 revue par les préparateurs:

Hartge, Schnitzer et surtout Alpina ont développé des Série 3 E21 qui surpassait la production BMW. Alpina avait tout d'abord préparé les modèles 4 cylindres de 1975 à 1977, avec les A1 et A2 basées sur la 320 et qui développaient respectivement 125ch et 155ch. Puis arriva la A4 basée sur la 320i dont la puissance atteignait 160ch et offrait des performances très correctes grâce à un poids de seulement 1060 kg. Avec l'arrivée des versions 6 cylindres dans la gamme E21, Alpina donna naissance en 1978 à la B6 dotée d'un 6 cylindre 2.8 de 200ch qui fut la plus performante des E21 produites. A partir de 1981, cette B6 2.8 voyait sa puissance augmenter à 218ch et confirmait son statut d'ultime E21. Mais Alpina décida d'élargir son offre et proposa de 1980 à 1983 la C1 équipée du 2.3 de la 323i préparé à 170ch, ce qui permettait d'avoir une alternative entre la 323i de base de 143ch et la démesurée B6 de 218ch.

Alpina B6 2.8:


Alpina C1 2.3:



En ce qui concerne Hartge, deux versions de la E21 étaient commercialisées : la H3 et la H3S. La H3 était munie du 2.3 de la 323i préparé à 180ch, ce qui permettait de concurrencer Alpina. Mais pour faire face à la B6, Hartge décida de lancer la H3S équipée du gros 6 cylindre 3.5 litres issu de la 635csi, développant ici 205ch et surtout un couple énorme de plus de 30 Mkg. Ces chiffres lui permettait de passer de 0 à 100 km/h en seulement 6.8 secondes.

Hartge H3:



Pour finir, AC Schnitzer proposait une préparation sur la 323i sur laquelle était greffé un turbocompresseur KKK qui passait la puissance de la E21 à 200ch. C'est la E21 qui faisait le meilleur temps pour le kilomètre départ arrêté, en 27.0 secondes. Les trois plus célèbres préparateurs allemands justifiaient donc leur réputation en proposant chacun des modèles E21 de 200ch alors que la plus grosse version BMW n'affichait "que" 143ch (323i).

AC Schnitzer 323i Turbo:



-Caractéristiques techniques:





Dernière édition par Makaveli le Mer 24 Oct 2012 - 20:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
///MCGLENOU44
Pro
Pro
avatar

Prénom : glenn
Age : 31
Ville : NANTES
Voiture : BMW 628CSI E24,325IS E30, 330d e46
Inscription : 31/07/2010
Messages : 1937

MessageSujet: Re: Histoire De La BMW Série 3 E21   Mer 8 Fév 2012 - 22:02

super sympa ton petit reportage et très intéressent
Revenir en haut Aller en bas
Macadam
Pro
Pro
avatar

Prénom : Adrien
Age : 30
Ville : Saint Florent Le Vieil
Voiture : 330d e46 ph 2
Inscription : 03/08/2010
Messages : 7463

MessageSujet: Re: Histoire De La BMW Série 3 E21   Dim 12 Fév 2012 - 0:50

Perso je kiff ces e21 et de loin devant l'e30

_________________

Revenir en haut Aller en bas
fred BZH
Fidèle
Fidèle
avatar

Prénom : FREDERIC
Age : 44
Ville : BRETAGNE 22
Voiture : BMW 520 I E34
Inscription : 01/02/2011
Messages : 579

MessageSujet: Re: Histoire De La BMW Série 3 E21   Dim 12 Fév 2012 - 21:39

J en ai eue 1 un model315 coupe calandre 4 phares,je l ai revendu caf il y avait trop de frais dessus a faieet maintenant je la regrette

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire De La BMW Série 3 E21   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire De La BMW Série 3 E21
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire de la peugeot 106.
» HISTOIRE DE MONTESA
» Histoire d'alternateur
» MAIS QUI EST FANTOMAS VOICI SON HISTOIRE
» Histoire de remorque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum bmw Bm Team  :: Discussions Générales :: Série 3-
Sauter vers:  
<font color=#000000>forum bmw bmteam bm team FORUM BMW E30 E34 E36 E39 E46 E60 E90 E92 E93 F10 F30<font color=#FEFEFE>